Une ville à vivre

Ecole

Près de 15 millions d’euros ont été investis dans les écoles depuis 2014.

Ils ont permis la réhabilitation et/ou l’extension des écoles Emile Zola, François Couperin, et Anne-Claude Godeau, tandis que celle de l’école Elsa Triolet est lancée : une école provisoire a été créée pour accueillir les enfants dans l’intervalle. A ce jour, ce sont déjà 9 classes supplémentaires qui ont été ouvertes pour accueillir les enfants dans les meilleures conditions.

Dans le même temps, les écoles se sont mises à l’heure du numérique avec le déploiement dans quatre écoles de classes mobiles numériques : des chariots de tablettes numériques permettant aux enfants et à leurs professeurs d’expérimenter de nouveaux modes d’apprentissage. Un dispositif qui sera généralisé en 2020.

Les locaux neufs de l’école provisoire Elsa Triolet, à la rentrée 2019

 

Les temps périscolaire ont également été renforcé avec leur remise en place sur quatre jours et l’augmentation du nombre d’animateurs.

Durant ce mandat, la municipalité s’est également battue à de nombreuses reprises aux côtés des parents d’élèves, des enseignants et des services municipaux pour garantir à nos enfants une éducation de qualité et accessible à toutes et tous : bataille pour l’ouverture de classes (à titre d’exmple à l’école Emile Zola), lutte gagnée par la ville devant les tribunaux face à l’Etat pour faire annuler la double sectorisation des lycéens mitryens et, dernièrement, combat contre la loi Blanquer

Vacances

Chaque année, les classes de mer et de neige permettent à plus de 400 élèves de partir en vacances.

Sans compter l’opération Destination Eté, qui profite chaque année à plus de 400 Mitryen-ne-s en proposant 60 séjours vers plus de 25 destinations différentes, et le centre municipal de La Faute sur Mer qui accueille tous les ans 150 familles Mitryennes.

La nouvelle grille de quotient familial, grâce à laquelle sont calculés les tarifs de nombreux dispositifs municipaux, est entrée en vigueur au 1er septembre 2016. Comptant 19 tranches au lieu de 9, elle permet de mieux adapter les tarifs aux revenus de chacun, avec une baisse moyenne des prix des séjours.

 

Sports

En 2018, le montant du Ticket Sport est passé de 15,5 à 20 euros, déductibles des licences sportives. La tranche d’âge éligible a également été étendue et le ticket sport profite désormais aux jeunes de 0 à 21 ans.

Plus de 1200 sont distribués chaque année, qui permettent de favoriser la pratique sportive dans les nombreux clubs au sein des 26 équipements sportifs de la ville.

Inauguration de l’exposition Robert Marchand qui rend hommage au célèbre champion cycliste centenaire Mitryen

 

Equipements sportifs qui ont d’ailleurs profité de nombreux travaux durant ce mandat : l’éclairage du terrain d’honneur, la rénovation de la tribune et la création de la buvette du stade Jules Ladoumègue, la réfection du terrain de pétanque et du terrain de rugby de Guy Môquet qui bénéficiera de nouvelles tribunes et vestiaires, la création de deux pistes d’athlétisme, d’un city-stade aux Acacias et d’un terrain de paddle-tennis … en sont des exemples.

Jeunesse

En 2016 était inauguré le PIJ : le Point d’Information Jeunesse qui a accueilli plus de 1600 jeunes depuis son ouvertue. Ils peuvent y bénéficier d’un accompagnement pour leurs projets, financés jusqu’à hauteur de 1000 euros, et y trouver toutes les informations qui leurs seraient utiles.

En 2019, c’est l’Espace musique qui était inauguré, tandis que Prochain arrêt: vacances était lancé pour financer les projets de voyages des jeunes qui se sont engagé à en faire la restitution, et qu’un dispositif était voté pour aider au financement du permis de conduire, en échange d’actions bénévoles et en partenariat avec les auto-écoles de la ville !

Remise des prix à la Foot-Style Cup, compétition internationale de foot freestyle à Mitry-Mory

Culture

Un symbole de notre engagement pour la culture, et un nouveau joyau pour Mitry-Mory : l’Atalante, notre nouvelle salle festive et culturelle a été inaugurée avec les Mitryen-ne-s en mai 2018 !

11 millions d’euros ont investis pour doter la ville d’une salle moderne, capable d’accueillir des artistes de renom qui sont déjà nombreux à avoir foulé ses planches, de Grand Corps Malade à Michel Jonasz, en passant par Clotilde Courau, Kévin Razy, Fatoumata Diawara et Sanseverino, sans oublier tous les talents Mitryens, réunis au sein du Conservatoire, dans les écoles et les associations, qui disposent désormais d’un outil professionnel pour présenter leurs spectacles.

L’Atalante, le nouvel espace festif et culturel

 

Autre symbole de la culture à Mitry-Mory, le cinéma municipal Le Concorde et bénéficié d’une nouvelle façade, conçue par l’artiste Mitryen Red Dito, ainsi que d’une rénovation complète des espaces intérieurs. Le voilà reparti pour offrir au Mitryen-ne-s des années de films variés, pour tous les âges, à des tarifs défiants toute concurrence !

Le Concorde a bénéficié d’une rénovation complète pour offrir les meilleures conditions de confort au public Mitryen

 

Car, côté tarifs, tout a été pensé pour rendre la culture accessible à toutes et à tous avec la mise en place, notamment, du Pass culture qui donne accès à des tarifs réduits sur toute l’offre culturelle Mitryenne.

La médiathèque s’est également développée ces dernières années en accueillant de nouveaux services : une grainothèque permet aux jardiniers amateurs de partager les graines qu’ils ont semé, et leurs conseils pour les cultiver, tandis qu’une ludothèque propose aux petits, jeunes où passionnés de se retrouver autours de parties jeux de société où jeux vidéos.

Enfin, l’Atelier – espace Arts plastiques permet toujours aux amateurs d’art de s’initier à différentes pratiques artistiques où d’y développer leurs talents , que ce soit au sein des multiples cours proposés, où des expositions qui présentent aussi bien les œuvres d’artistes confirmés que celles des élèves de l’Atelier.

Les Seniors

Depuis 2014, les anciens disposent d’une assemblée pour lancer ensemble de nouveaux projets : le Conseil des Sages.

Les participants n’ont pas tardé à concrétiser leurs idées, avec la création d’un Guide des seniors, la mise en place d’ateliers de prévention pour bien vieillir, où encore le lancement de 6 après-midi dansants annuels qui réunissent à chaque édition près de 100 participants. Un parquet à même dû être installé à la salle Jean Vilar !

En 2019, le traditionnel voyage réservé aux anciens avait pour destination Les Canaries

 

Des nouveautés qui s’ajoutent aux nombreux dispositifs existants tels que les distributions de colis, les séjours et animations organisées par le service Seniors et le Club Âge d’Or, l’organisation des banquets de l’amitié et le tout nouveau Printemps des seniors qui permettent de faciliter le quotidien et d’entretenir la convivialité.

La mise en place de la télé-assistance, la réorganisation des portages des repas, les repas au restaurant municipal ou encore l’accompagnement personnalisé aux courses sont également de beaux exemples des politiques publiques mises en oeuvre sur ce mandat.

Situation de handicap

Les déplacements quotidiens ne sont pas toujours facilités pour celles et ceux d’entre nous qui connaissent une situation de handicap. C’est pourquoi ils ont été conviés à participer à la Commission Communale d’Accessibilité qui a validé le plan Ad’Ap de mise en accessibilité des écoles et bâtiments municipaux.

Avec les clubs sportifs aussi, le sport devient accessible à l’occasion des journées de promotion des activités sportives et culturelles adaptées de l’Adapt’Athlon qui promeut la pratique sportive ouverte à toutes et tous, porteurs de handicap ou non !

Ceux qui préfèrent le repos aux efforts ont également pu profiter du premier séjour dédié aux porteurs de handicaps et à leurs familles au centre municipal de La Faute-sur-Mer en 2017.

Avec Ossama Lamqadden, Mitryen et champion de France de lutte adaptée
Retrouvez également :
Une ville durable
Une ville qui protège
Une ville mobilisée
mattis Phasellus Curabitur facilisis Lorem elit. ante. Donec elementum sed
Partagez
Tweetez